CONSEILS de POSE de la SONDE

La précision de l'appareil repose sur une seule information qui est l'acquisition des tours de roues. Si l'on ne compte pas précisement tous les tours, les données affichées seront fatalement fausses.

Il faut donc apporter un soin extreme à la pose de la sonde. LISEZ ATTENTIVEMENT CES INSTRUCTIONS !

Il s'agit de sondes inductives qui détectent la présence de masse métallique.

UN SEUL plot metallique est necessaire par tour de roue ! Inutile d'en mettre plus en pensant que celà sera plus précis. La précison sera alors d'un tour de roue, soit 1.85 m environ.

Si vous voulez une précision en dessous du METRE, metez 2 plots.

Le diamètre de la sonde est de 10 mm environ. Il faut que la surface de la masse metallique à détecter soit au moins de ce diamètre.

Lorsque la sonde est en face la masse métallique, la distance les séparant doit être de 2 mm environ.

Lorsque la sonde n'est pas en face la masse à détecter, elle doit être éloignée de 4 à 5 mm minimum de toute surface metallique.

Les surfaces de la sonde et de la partie métallique doivent être parallèles.

Ainsi il n'y aura aucune possibilité de rater la masse métallique ou d'en détecter alors qu'il ne faudrait pas.

Attention au matériau utilisé. Il faut une matière féreuse PARFAITEMENNT LISSE ! Voici ce qu'il se passe si la surface n'est pas lisse.
Si vous utilisez une tête de boulon, de simples inscriptions sur la tête de celui-ci peuvent perturber le capatage !!!

ATTENTION aux masses métalliques trop petites ! Lorsque vous faites l'essai avec la voiture sur cric par exemple, vous captez les impulsions car vous faites tourner les roues à faible vitesse. Malheureusement il est fort probable qu'à vitesse plus élevée (lorsque vous roulerez) les impulsions ne soit pas toutes captées voire pas du tout.

La forme de la partie métallique et le positionnement de celle-ci par rapport à la sonde est essentiel !

Un moyen facile de savoir si tous les tours de roue sont bien pris en compte à l'étalonnage de l'appareil :

Mesurez le rayon de la roue : exemple : 28 cm

La circonférence est donc de : 2 x PI x 0.28 = 1.76 mètre

Etalonnez l'appareil entre 2 bornes kilométriques (distantes de 1000 mètres).

Le nombre de tour de roues sera approximativment de : 1000 / 1.76 = 568 impulsions.

Si vous trouvez une valeur proche à + / - 2 % c'est que votre sonde est bien positionnée.

Si vous trouvez une valeur totalement différente, c'est que votre masse métallique est incorrecte : pas suffisament épaisse et / ou de diamètre suffisant.

Conseil : faites l'essai une première fois à basse vitesse (50 kms / h) et ensuite à haute vitesse ( 130 kms / h). Bien que le code de la route interdise de rouler à cette vitesse là, il n'est pas impossible que cette vitesse soit parfois atteinte lors des épreuves chronométrées.

Si tout va bien, vous devez retrouver le même nombre d'impulsions à 1 ou 2 près.

Avant d'aller essayer sur route, mettez la voiture sur cric et faites la procédure d'étalonnage afin de vérifier qu'il y a bien qu'une seule impulsion par tour de roue.

OBLIGATOIRE (lors du montage de la sonde pour la première fois sur la voiture) :

Essayez de faire plusieurs fois l'étalonnage entre 2 bornes kilométriques (distantes de 1km). Il faut à chaque fois retrouver le même nombre d'impulsions à 1 ou 2 près. Si ce n'est pas le cas, c'est que la sonde et / ou la masse métallique ne sont pas positionnées correctement.

Respectez scrupuleusement ces conseils sous peine d'avoir un fonctionnement anormal du TRIPMASTER. Vos distances mesurées (à l'étalonnage ou dans les ZR) seront fausses.

Voici une réalisation d'un client : Gros point de soudure sur un disque de frein qui a été meulé pour que sa surface soit bien plane.

 

Montage de la sonde sur ma GOLF GTI :

Le support de la sonde doit être très rigide ! L'écart entre la sonde et la cible ne doit pas pouvoir varier d'1 mm !

 

CABLAGE :

ORANGE et Marron (sonde)

BLANC et Noir (sonde)

VERT et Bleu (sonde)